28. Pingrerie cérébrale

Maman Dave, à ton avis, quand l’Éternel nous a créés, qu’est-ce qu’Il nous a mis dans la tête ?
Dave Bah, un cerveau, évidemment ! Tu aurais préféré quoi ? Une banane flambée ?
Maman Mais ce cerveau, il l’a rempli de quoi ? Avec un cerveau vide, tu es comme un légume. Tu ne sais pas parler, tu ne sais pas marcher, tu ne reconnais pas le haut du bas...
Dave Il a mis dans notre cerveau toutes les connaissances dont nous avions besoin.
Maman Justement, c’est ça qui me turlupine. Tu penses qu’il ne nous a mis que le minimum vital ?
Dave Comment ça ?! Tu soupçonnes le Très-Haut de pingrerie cérébrale ?!
Maman C’est pas ça, mais je constate que, depuis le début, on apprend des choses tous les jours. On a découvert qu’il existe des champignons vénéneux, que le soleil revient chaque matin, que la lune éclaire mal, que les rêves ne sont pas réels, qu’une pierre que tu lances en l’air te retombe dessus, que l’anesthésie n’est pas vraiment générale, que les feuilles des arbres tombent, mais pas les feuilles pubiennes...
Dave Bon, bon, d’accord, on a appris plein de choses depuis le début. Et alors ? Où est le problème ?
Maman Eh bien si on apprend des choses tous les jours, ça veut dire que le Grand Timonier ne nous a pas gravé dans le cerveau toutes les connaissances de l’univers.
Dave Bon, admettons, et alors ? Il ne voulait pas encombrer nos cerveaux avec des choses inutiles, voilà tout. C’est du pragmatisme. Je suis sûr que, si tu avais un sac à main, il serait bourré de trucs qui servent à rien.
Maman Mais à ton avis, combien de choses il nous reste à découvrir ? Plutôt quelques dizaines ? Ou plutôt des milliards de milliards ?
Dave Bah, je sais pas ! Quelle importance ? Qu’est-ce que tu veux qu’on découvre de grave ? Que les poules ont des dents ? Que la terre n’est pas carrée mais triangulaire ?
Maman Tu sais quoi ? Je ferai une entaille dans cet arbre à chaque fois qu’on apprendra quelque chose de nouveau.
Dave Si ça peut t’occuper…

028